Nouvelles manifestations massives anti-Houthis au Yémen

le
0

SANAA, 15 février (Reuters) - Des dizaines de milliers de manifestants sont descendus samedi pour la deuxième journée consécutive dans les rues de plusieurs villes du Yémen pour protester contre la prise du pouvoir par les Houthis, tandis que des combats entre les miliciens chiites et des tribus sunnites ont fait 26 morts dans le sud du pays. A Ibb (centre), les miliciens houthis ont tiré sur les manifestants, faisant quatre blessés, ont déclaré des sources médicales. Dans la province méridionale d'Al Baïda, 16 militants chiites et 10 combattants de tribus sunnites alliées à Al Qaïda ont péri dans de violents combats, selon des responsables de la sécurité et des sources tribales. Deux semaines après la prise du pouvoir par les miliciens chiites houthis, les Emirats arabes unis ont annoncé samedi la fermeture de leur ambassade pour des raisons de sécurité, suivant l'exemple de l'Arabie saoudite, des Etats-Unis, de l'Allemagne, de la Grande-Bretagne, de la France et de l'Italie. A New York, les pays du Golfe ont demandé au Conseil de sécurité des Nations unies d'adopter une résolution sous "chapitre VII", autorisant le recours à la force, pour contraindre les Houthis à rendre le pouvoir, rapporte la chaîne saoudienne Al Arabia. (Mohammed Ghobari; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant