Nouvelles manifestations en Tunisie dans l'attente d'un gouvernement

le
0
Des manifestations ont éclaté dans la capitale tunisienne et d'autres villes, alors que la composition du gouvernement de transition est attendue dans la journée.

Dans l'attente de l'annonce d'un gouvernement de transition, les Tunisiens continuent de mettre la pression sur leurs dirigeants. Plusieurs centaines de personnes ont manifesté lundi matin dans le centre de Tunis, à Sidi Bouzid et à Regueb pour exiger l'abolition du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), le parti du président déchu Ben Ali et s'opposer à la présence de membres du RDC dans le futur gouvernement de transition, dont la composition sera annoncée dans la journée. La police anti-émeute a dispersé le rassemblement à l'aide de canons à eau et de grenades lacrymogènes, mais en faisant preuve de retenue.

Selon Maya Jribi, secrétaire générale du Parti démocratique progressiste (PDP, opposition légale la plus radicale en Tunisie), il a été décidé de manière consensuelle d'écarter les partis qui soutenaient Ben Ali. Le nouveau gouvernement serait donc composé de représentants du PDP, du mouvement Ettajdid (Renaissance), du Front démocratique

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant