Nouvelles manifestations des partisans de Gülen à Istanbul

le
1
    ISTANBUL, 5 mars (Reuters) - Environ 2.000 personnes se sont 
rassemblées samedi à Istanbul devant les locaux du principal 
quotidien turc qui ont été saisis vendredi sur ordre de la 
justice dans le cadre d'une enquête sur l'opposant Fethullah 
Gülen que le président Recep Tayyip Erdogan accuse de vouloir 
fomenter un coup d'Etat. 
    La police a de nouveau fait usage de gaz lacrymogène et de 
canons à eau pour disperser les protestataires qui avaient déjà 
exprimé leur mécontentement en se rassemblant vendredi soir. 
    La justice turque a ordonné vendredi la désignation d'un 
administrateur pour diriger le quotidien Zaman, le premier du 
pays, et sa version anglophone Today's Zaman dans le cadre d'une 
enquête sur Fethullah Gülen, opposant et prédicateur en exil aux 
Etats-Unis. 
    La décision de justice a suivi les requêtes du ministère 
public qui demandait une enquête sur le mouvement dirigé par 
Gülen en arguant de la lutte contre le terrorisme. 
    Le président Erdogan estime que le prédicateur prépare un 
coup d'Etat en Turquie en infiltrant la justice, la police, les 
médias et d'autres institutions pour créer une "structure 
parallèle". Gülen rejette ces accusations. 
     
 
 (Osman Orsal et Melih Aslan; Pierre Sérisier pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bouchet1 il y a 9 mois

    et on leur donne de l'argent ...pour "les migrants" ... utiliser contre la Liberté...