Nouvelles frappes aériennes turques contre le PKK

le
0

(Précisions, bilan) ISTANBUL, 11 octobre (Reuters) - L'armée de l'air turque a mené samedi et dimanche des frappes aériennes contre des positions du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le sud-est de la Turquie et dans le nord de l'Irak. Samedi, quelques heures après le double attentat d'Ankara qui a visé une manifestation en faveur de la paix, le PKK a ordonné à ses combattants de cesser leurs opérations militaires en Turquie, sauf s'ils sont attaqués. Cette trêve vise à ne pas gêner la tenue des élections législatives turques du 1er novembre, a expliqué le PKK. Une trentaine de combattants du PKK ont été tués dans les bombardements de dimanche dans le nord de l'Irak, a-t-on appris auprès des forces de sécurité turques. Les raids ont détruit des abris et des positions d'artillerie des séparatistes dans les secteurs de Metina et de Zap, précise l'armée dans un communiqué. Le cessez-le-feu du PKK ne veut rien dire pour nous. Les opérations vont se poursuivre sans discontinuer", a dit à Reuters un responsable militaire turc. Samedi, des frappes ont tué 14 militants séparatistes dans le secteur de Lice, province de Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie. (Daren Butler; Danielle Rouquié et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant