Nouvelles enquêtes antidumping de la CE sur de l'acier chinois

le , mis à jour à 13:29
0
 (Actualisé avec citation) 
    BRUXELLES, 12 février (Reuters) - La Commission européenne 
annonce vendredi avoir ouvert trois enquêtes antidumping sur des 
produits de l'acier chinois, dernière procédure en date contre 
l'avalanche d'importations de produits bon marché fabriqués à 
l'extérieur de l'Union européenne (UE). 
    La CE précise que son examen porte sur l'acier laminé à 
chaud, les tôles fortes et les tuyaux sans soudure. 
    "Nous ne pouvons tolérer que notre industrie soit menacée 
par une concurrence déloyale liée à des importations à un prix 
artificiellement bas", a dit Cecilia Malmström, commissaire 
européenne chargée du Commerce. 
    "Je suis déterminée à utiliser tous les moyens possibles 
pour garantir que nos partenaires commerciaux respectent les 
règles".  
    L'exécutif européen mène actuellement neuf autres procédures 
antidumping. 
    La CE a par ailleurs imposé des droits antidumping 
provisoires sur de l'acier russe et chinois laminé à froid. Les 
droits varient de 13,8% à 16% pour les sociétés chinoises et de 
19,8% à 26,2% pour les entreprises russes. 
    Les ministres de sept pays européens, dont la France, 
l'Allemagne et le Royaume-Uni, ont exhorté la semaine dernière  
l'Union européenne à prendre des mesures destinées à protéger le 
secteur sidérurgique européen de la concurrence jugée déloyale 
de la Chine et de la Russie.   
    La CE a également annoncé vendredi imposer des droits 
antidumping et anti-subventions pour empêcher les importations 
de panneaux solaires et de cellules photovoltaïques chinois 
transitant par Taïwan et la Malaisie.  
    Ces droits sont étendus à ces deux pays mais ne toucheront 
pas les producteurs taïwanais et malaisiens par eux-mêmes.       
     
 
 (Foo Yun Chee et Barbara Lewis, Wilfrid Exbrayat pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant