Nouvelles discussions entre Syriens dans un mois à Moscou

le
0

MOSCOU, 30 janvier (Reuters) - De nouveaux pourparlers entre le gouvernement du président syrien Bachar al Assad et des opposants tolérés par le régime de Damas auront lieu dans un mois à Moscou, a déclaré vendredi Kadri Djamil, un des participants à la première session de discussions qui s'est achevée jeudi. Cette initiative diplomatique russe, boycottée par les principaux mouvements d'opposition syriens - politiques et combattants -, n'a donné aucun résultat tangible. "L'important, c'est que le processus a débuté", a déclaré Kadri Djamil, un membre de l'opposition interne tolérée par le régime, qui a occupé à ce titre le poste de vice-Premier ministre de 2012 à 2013. Le médiateur russe, Vitali Naoumkine, a présenté lors de la même conférence de presse les "principes de Moscou" adoptés cette semaine, une liste en dix points qui reflète la vision russe du conflit en donnant notamment la priorité à la "lutte contre le terrorisme". Moscou est avec Téhéran l'allié le plus fidèle de Bachar al Assad. (Gabriela Baczynska; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant