Nouvelles défections autour de Kadhafi

le
0
Un lieutenant du fils du Guide a quitté le pays et des technocrates cherchent une porte de sortie dans une atmosphère de sauve-qui-peut.

À Tripoli, des proches du pouvoir ont pris la mesure de la situation: ils s'en vont. Il y a une quinzaine de jours, assure une source bien informée, un compagnon de Seïf-el-Islam, le plus en vue des fils de Kadhafi, est parti sur la pointe des pieds. À la tête du principal cabinet d'architectes du pays, il était un ami personnel et un lieutenant de «Seïf» chargé des contacts politiques à l'étranger. Sa défection en témoigne: à Tripoli, de nombreux initiés estiment depuis le début du mois d'août que Kadhafi ne peut plus gagner.

«Il y a une atmosphère de sauve-qui-peut», dit un connaisseur du régime. Un responsable rebelle confirme. «Des technocrates du régime de Kadhafi sont entrés en contact avec nous. Ils demandent conseil pour trouver des points d e chute à l'extérieur du pays», a affirmé Wahid Bourchan, représentant au Conseil national de transition (CNT) de Gharyane, ville clé au sud de Tripoli conquise par les rebelles. Des rumeurs faisaient égalemen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant