Nouvelles attaques à l'arme blanche contre des Israéliens

le
0

(Actualisé, soldat blessé à Kiryat Gat §§ 1, 3, 6) JERUSALEM, 7 octobre (Reuters) - Deux Israéliens, dont un soldat, ont été attaqués à l'arme blanche et blessés mercredi, l'un à Jérusalem, l'autre à Kiryat Gat, une ville du sud d'Israël, a annoncé la police. Ces agressions portent à quatre les attaques de ce type contre des Israéliens en moins d'une semaine. A Jérusalem, une Palestinienne de 18 ans a poignardé dans la matinée un Israélien dans une ruelle proche du Mur des Lamentations. L'homme, légèrement atteint après avoir été frappé dans le dos, a ouvert le feu sur l'assaillante qu'il a blessée. A Kiryat Gat, un homme a poignardé un soldat israélien à bord d'un bus, lui a pris son fusil avant de pénétrer à l'intérieur d'un immeuble résidentiel, a déclaré Luba Samri, porte-parole de la police. Il a été abattu par les forces spéciales de la police. On ignore s'il s'agissait d'un Palestinien ou d'un Arabe israélien. L'intensification des violences à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupée fait craindre une flambée du conflit, même si les affrontements n'ont pas atteint pour l'heure le niveau des soulèvements ("intifada") de 1987 et 2000. Depuis jeudi dernier, quatre Israéliens ont été tués dans ces violences -- un couple tué par balles près d'une colonie juive en Cisjordanie et deux autres poignardés à Jérusalem. Avant l'attaque de Kiryat Gat, deux Palestiniens, dont un adolescent de 13 ans, avaient été tués et des dizaines d'autres blessés dans les affrontements avec les forces de sécurité israéliennes. Mardi soir, à Jaffa, quartier majoritairement arabe de Tel Aviv, des heurts entre manifestants et policiers ont fait trois blessés dans les rangs des forces de l'ordre. Six manifestants ont été arrêtés. En raison de cette tension, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annulé une visite qu'il devait effectuer jeudi en Allemagne. (Dan Williams avec Andreas Rinke à Berlin; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant