Nouvelles arrestations au sein des services de sécurité turcs

le
0

ISTANBUL, 5 janvier (Reuters) - La police turque a arrêté lundi 22 membres des services de sécurité soupçonnés d'écoutes illégales visant des hommes politiques, des fonctionnaires et des hommes d'affaires, rapporte l'agence de presse Dogan. Une vaste campagne de répression a été lancée il y a plusieurs mois par Recep Tayyip Erdogan contre les partisans du prédicateur musulman Fethullah Gülen, que le président turc accuse d'avoir mis en place un Etat parallèle pour chercher à le renverser. Le conflit entre ces deux anciens alliés a éclaté fin 2013 lorsqu'un scandale de corruption s'appuyant sur des écoutes a éclaboussé des proches d'Erdogan, alors que celui-ci était encore Premier ministre. Des milliers de policiers, magistrats et procureurs ont depuis été limogés et l'affaire a abouti à un non-lieu. Le procès de treize responsables de la sécurité accusés d'écoutes illégales contre Erdogan en 2011 s'est ouvert la semaine dernière à Ankara. (Humeyra Pamuk, Jonny Hogg; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant