Nouvelles accusations contre Kader Arif

le
1
La société du frére de Kader Arif aurait travaillé pour le candidat Hollande, selon Mediapart.
La société du frére de Kader Arif aurait travaillé pour le candidat Hollande, selon Mediapart.

Les proches de Kader Arif auraient travaillé pour la campagne présidentielle de François Hollande en 2012 à hauteur de 700 000 euros, révèle Mediapart. Le site d'information a épluché les factures de la société du frère de l'ex-secrétaire d'État aux Anciens Combattants, AWF Music, visée par une enquête préliminaire. "Les sociétés d'événementiel pilotées par le frère et les neveux du secrétaire d'État démissionnaire ne se sont pas contentées de contrats juteux avec le conseil régional du Midi-Pyrénées et le ministère de la Défense", expliquent les journalistes Mathieu Magnaudeix et Mathilde Mathieu. AWF Music avait été initialement chargée des petits meetings du candidat Hollande. "Mais à un mois du premier tour, en mars 2012, l'équipe du candidat l'a remerciée en catastrophe, après une trentaine de prestations [...] d'une qualité jugée insuffisante", explique Mediapart. C'est le Parti socialiste, et non François Hollande, qui aurait alors versé un "dédommagement" à la société du frère de Kader Arif. Régis Juanico, trésorier du PS à l'époque, a concédé avoir budgété 85 000 euros à cet effet. Interrogé par Mediapart, un ancien responsable de campagne confie : "Il ne peut pas y avoir de favoritisme au sens pénal du terme puisqu'un candidat est absolument libre de choisir ses prestataires. Mais il n'est pas impossible que Kader ait un peu forcé le passage."

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le jeudi 27 nov 2014 à 11:30

    beaucoup d'élus ont l'habitude de braver l'interdit; quand on regarde sur wikipédia, délit de favoritisme, emplois fictifs, abus en tout genre inonde internet!! et souvent, ils s'en sortent très bien