Nouvelle-Zélande : McCaw n'a pas été surpris

le , mis à jour à 23:15
0
Nouvelle-Zélande : McCaw n'a pas été surpris
Nouvelle-Zélande : McCaw n'a pas été surpris

En conférence de presse, Richie McCaw a reconnu avoir souffert face la dimension physique des Springboks, samedi soir en demi-finales de a Coupe du monde (20-18). Mais le capitaine des Blacks et ses coéquipiers s'attendaient à devoir relever un grand défi dont ils se souviendront longtemps, à en croire McCaw.

« C’est pour ça qu’on était venus. On s’attendait à un combat face aux Springboks et c’est ce qui s’est passé, a raconté Richie McCaw en conférence de presse, après la victoire des Blacks contre l’Afrique du Sud (20-18) samedi soir. Dans l’équipe, tout le monde en parlait depuis une semaine, de ce vieux rival qui allait venir nous chercher. On n’a pas été surpris. On a dû tout donner et aller chercher cette victoire au fond de nous-mêmes. On a su garder notre sang-froid. Le ballon était glissant mais à force de pousser, on a trouvé des failles. Ça fait partie de ces grandes batailles dont on est fiers de sortir vainqueurs. »

Pourtant, rien n’a été simple et les champions du monde en titre se sont même retrouvés à quatorze en fin de première période et en début de seconde. « Parfois, quand on se retrouve mené au score et réduit à 14, il faut trouver des ressources au fond de soi et tout le monde a su aller les chercher. On attend tous avec impatience la finale la semaine prochaine. » En finale dimanche, la Nouvelle-Zélande sera opposée à l’Australie ou à l’Argentine.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant