Nouvelle-Zélande : Kaino serein face à la concurrence

le
0

Jérôme Kaino, 33 ans, voit les jeunes poussés en troisième ligne chez les All Blacks. Mais le flanker reste serein par rapport à cette concurrence. Au contraire, il trouve que leur jeunesse est un atout pour la Nouvelle-Zélande.

La troisième ligne néo-zélandaise a fière allure. Orphelin de Richie McCaw, le staff des All Blacks possède tout de même un beau vivier en troisième ligne. Comme à la Coupe du monde, Jérôme Kaino sera une pièce maîtresse de l’équipe du haut de ses 33 ans. Ses capacités de flanker coureur font de lui un atout pour la sélection de Steve Hansen. Pourtant le joueur des Blues voit certains jeunes arriver à son poste comme Ardie Savea (22 ans), Liam Squire (25 ans) et Elliot Dixon (26 ans). Mais il reste serein face à la concurrence. « Je connais quelques trucs du métier, assure-t-il au site australien Fairfax Média. Ils aiment jouer au large et ils ont beaucoup de vitesse. Je me sers de leur enthousiasme et de leur motivation. C’est passionnant de voir comment les Blacks peuvent s’améliorer avec l’apport de ces joueurs. Nous voulons remontrer sur le sommet où nous étions l’année dernière (Coupe du monde ndlr.). Le défi pour nous est d’essayer d’améliorer la façon dont nous avons joué mais aussi le rythme et le physique ». Jérôme Kaino risquerait bien d’être l’un des patrons en troisième ligne avec le capitaine Kieran Read durant la tournée d'été. Il aura une nouvelle fois l’occasion de le montrer dès le 11 juin prochain pour le premier test-match face au pays de Galles.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant