Nouvelle vague d'attentats en Irak, 23 morts

le
0

BAGDAD, 12 novembre (Reuters) - Une nouvelle vague d'attentats suicides et à la voiture piégée, dont l'un a visé le quartier général de la police à Bagdad, a fait au moins 23 morts mercredi en Irak, a-t-on appris de sources sécuritaires et médicales. L'attaque la plus meurtrière a eu lieu devant le siège de la police fédérale irakienne, sur la place Nissour de Bagdad, où l'explosion d'un véhicule piégé puis un kamikaze ont tué onze personnes, dont six policiers, et en ont blessé 21 autres. Dans la province de Diyala, au nord de la capitale, un colonel de l'armée et cinq soldats ont été tués lorsque leur convoi a été attaqué par un kamikaze circulant à bord d'un Humvee. Une troisième voiture piégée a ciblé un poste de contrôle routier de l'armée dans la ville de Youssifiya, à 15 km au sud de Bagdad, faisant six morts et 20 blessés, a indiqué la police. (Ahmed Rasheed et Saïf Sameer; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant