Nouvelle tragédie au large de Lampedusa

le
0
L'Italie a demandé à l'Otan de se mobiliser après un naufrage qui aurait fait une centaine de morts. Un navire de l'Alliance n'aurait pas secouru le bateau de réfugiés.

Les jours passent et se ressemblent horriblement à Lampedusa. Un bateau d'une vingtaine de mètres venant de Libye et transportant plus de 300 migrants est arrivé au large de l'île italienne hier après-midi. Selon une rescapée citée par l'agence de presse italienne Ansa, une centaine d'entre eux seraient morts pendant la traversée, essentiellement des femmes. «Les hommes ont été obligés de jeter leurs corps à la mer», a raconté cette Marocaine, dont l'identité n'a pas été révélée.

C'est un remorqueur chypriote qui a aperçu en premier les migrants et qui a donné l'alerte. Il avait dû s'éloigner après que plusieurs passagers se furent jetés à l'eau pour tenter de monter à bord. Le remorqueur avait alors lancé des canots de sauvetage à la mer pour éviter qu'ils ne se noient. Un hélicoptère des gardes-côtes avait ensuite largué de l'eau et des premiers secours, mais la tentative désespérée d'un des passagers de s'accrocher à la nacelle de transport l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant