Nouvelle tentative pour le TGV Lyon-Turin

le
0
INFOGRAPHIE - Les gouvernements français et italien ont réaffirmé leur volonté de construire un tunnel entre les deux pays pour développer le fret en train. Mais le financement de ce projet à 8,5 milliards d'euros minimum n'est pas bouclé.

Les manifestations répétées des Verts contre le projet n'y ont rien changé. Lundi, à Lyon, François Hollande et Mario Monti, le président du Conseil italien, ont mis sur les rails la ligne TGV Lyon-Turin. Plus précisément, leurs ministres des Transports ont signé un accord pour construire un tunnel de 57,3 km reliant les deux pays sous les Alpes. Ce tunnel, le plus long du monde réservé à la circulation de trains à grande vitesse, doit remplacer celui du Mont-Cenis datant du XIXe siècle. «Tous les travaux préparatoires ont été réalisés ; ce n'est pas du virtuel, ça va se faire», assure un conseiller diplomatique de l'Élysée. Les travaux, qui devraient commencer en 2015, dureront une dizaine d'années. Prévue en 2015, la mis...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant