Nouvelle tentative de colmatage d'une fuite radioactive à Fukushima

le
0
Une première tentative pour boucher la fissure détectée sur le réacteur n°2 à l'aide de ciment a échoué samedi. Le gouvernement japonais a averti que les émanations radioactives pourraient durer des mois.

Les ouvriers à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima tentaient toujours dimanche de colmater une fuite d'eau contaminée dans l'océan Pacifique. En cause: une brèche de 20 cm découverte dans une fosse reliée au réacteur 2. Il faudra sans doute encore «plusieurs mois» pour parvenir à stabiliser la situation, a avoué dimanche Tokyo Electric Power (Tepco), l'opérateur de la centrale. «Nous serons confrontés à un tournant crucial dans les prochains mois, mais ce ne sera pas fini», a ajouté un porte-parole de l'entreprise. Cet accident, le plus grave depuis la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986, «va être une longue bataille», a confirmé Goshi Hosono, un conseiller spécial du premier ministre Naoto Kan, lors d'une interview à la télévision Fuji TV.

Parallèlement, les ingénieurs ont essayé une nouvelle technique de colmatage de la cuve de maintenance, après avoir échoué samedi à boucher avec du béton la fuite d'eau fortement radioactive de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant