Nouvelle ruée vers l'or au Canada

le
0
Avec la hausse des cours du métal jaune, les chasseurs d'or du dimanche sont de plus en plus nombreux.

C'est le «Gold Rush», la ruée vers l'or des petits prospecteurs, en Colombie-Britannique et en ­Alberta. Avec la hausse des cours du métal jaune, les Canadiens se sont trouvé une nouvelle vocation : orpailleur. À l'instar de l'Alberta Gold Prospector's Association qui compte 40 % de chercheurs d'or de plus en deux ans, les regroupements de prospecteurs, professionnels ou du ­dimanche, ont enregistré une hausse ­importante du nombre de leurs adhérents. À pratiquement 1900 dollars l'once d'or, les Canadiens n'hésitent plus à passer des heures à chercher fortune dans le lit du fleuve Fraser ou de la rivière Bow.

Les méthodes de prospection et l'équipement n'ont guère changé depuis l'époque du Klondike, à la fin du XIXe siècle. Avec leurs pelles et leurs batées, les forçats de l'or, les pieds dans l'eau glacée, traquent la moindre pépite. La fortune est rarement au rendez-vous. Chercheur d'or en Alberta, Bill Robinson, âgé de 72 ans, confie que son butin

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant