Nouvelle répression de la grève des mineurs mauritaniens

le
0

(Commodesk) De nouveaux affrontements ont éclaté entre les employés de la mine d'or de Guelb Moghrein en Mauritanie et les forces de l'ordre, le 22 juillet. Tandis que les ouvriers bloquaient l'accès à un camion transportant des employés non-grévistes, les policiers sont intervenus faisant plusieurs blessés.

La Mauritanian Copper Mines (MCM) filiale de First Quantum avait annoncé, dans un communiqué du 18 juillet, la fermeture temporaire de sa mine face à une « grève illégale » des employés. Il y a une semaine, un ouvrier de la même mine était tué lors d'une manifestation. Les mineurs revendiquent une hausse des salaires, une prise en charge sanitaire en eau et en électricité et l'application d'un accord déjà signé par la direction.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant