Nouvelle récolte de riz à Fukushima

le
1

(Commodesk) Le riz de l'année récolté dans les fermes les moins exposées aux radiations de la préfecture de Fukushima a été mis sur le marché le 29 août au Japon.

La préfecture de Fukushima produisait avant le tsunami 240.000 tonnes de riz, réputé pour sa qualité. Les autorités locales ont annoncé qu'elles testeraient cet été 360.000 tonnes en provenance de zones où le niveau de radiation du riz atteignait 50 becquerels en 2011. 35.000 fermes sont concernées, sur trois préfectures situées en périphérie de la centrale.

40% du riz de Fukushima poussé en 2011 dans des zones sures restait invendu ce printemps, malgré la limite de 100 becquerels par kilo imposé par le ministère de l'Agriculture (contre 500 becquerels dans les mois ayant suivi l'accident).

A Minamisoma, un village situé à 20km de la centrale, les rizières sont repiquées à titre expérimental, mais la totalité de la récolte est détruite.

Si la plupart des consommateurs japonais se sont détourné du riz de Fukushima, certains en consomment au contraire par solidarité avec les paysans. Le sac de 2 kilos est vendu 800 yens (4,05 euros le kilo), le prix de l'an dernier, dans les boutiques des coopératives agricoles.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • earth1st le jeudi 30 aout 2012 à 16:53

    http://tempsreel.nouvelobs.com/l-enquete-de-l-obs/20120822.OBS0162/enquete-fukushima-et-si-le-pire-etait-a-venir.html ou alors http://www.huffingtonpost.fr/sabine-aussenac/la-piscine-dans-le-ciel_b_1827006.html