Nouvelle polémique autour de l'ex-Epad

le
1
La droite des Hauts-de-Seine hurle au népotisme à propos de l'éventuelle nomination d'Amin Khiari, fils de la vice-présidente PS du Sénat Bariza Khiari, à la direction générale de l'Établissement public de La Défense.

«Il n'est pas question que je m'exprime sur ce sujet!» Vice-présidente socialiste du Sénat et sénatrice de Paris, Bariza Khiari n'apprécie visiblement pas la polémique naissante sur une possible nomination par l'État de son fils à la direction générale de l'Epadesa. Cet établissement public d'administration de la Défense fut rendu célèbre en 2009 lorsque Jean Sarkozy, conseiller général UMP des Hauts-de-Seine, en brigua la présidence avec le soutien de son père Nicolas Sarkozy, provoquant un immense scandale. L'établissement gère 4 milliards d'investissement sur les 564 hectares de La Défense. L'actuel directeur général est Philippe Chaix, un haut fonctionnaire qui avait été nommé par Nicolas Sarkozy.

Selon une information du Point.fr, le gouvernement s'apprêterait à nommer Amin Khiari, 35 ans, à la direction de cet établissement. Il est soutenu par Cécile Duflot, ministre du Logement et de l'Égalité des territoires, et l'une des ministres de tutelle d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fifounet le jeudi 27 sept 2012 à 09:48

    Fils de ..