Nouvelle passe d'armes entre le FMI et les Européens

le
0
Les banques européennes auraient besoin de 200 milliards d'euros, selon l'institution. Une analyse vivement contestée par les responsables et banques européens.

Nouveau rebondissement dans la controverse sur la santé des banques européennes qui oppose le FMI aux responsables européens. La nouvelle directrice générale du Fonds, Christine Lagarde a tenu mercredi la première réunion de son Conseil d'administration sur les banques européennes. À cette occasion, les économistes du Fonds ont présenté leurs calculs qui font état d'un probable déficit de fonds propres de l'ordre de 200 milliards d'euros pour l'ensemble des établissements européens, selon le Financial Times. En effet, si les banques européennes inscrivaient à leur bilan les obligations des États de la zone euro à leur valeur de marché, leurs fonds propres tangibles chuteraient de 10% à 12%, précise le quotidien britannique.

Le journal souligne toutefois que ce montant qui figurerait dans le «Rapport sur la stabilité financière mondiale», le traditionnel rapport semestriel attendu le 21 septembre prochain, n'est pas définitif. Ces chiffres seraient de toute

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant