Nouvelle pandémie de choléra

le
0
Arrivée en 1971 en Afrique, la maladie touche de 3 à 5 millions de personnes dans le monde.

On croyait la maladie moribonde. On assiste en fait à la septième pandémie du choléra. Et l'Afrique, qui avait toujours été épargnée, est depuis 1971 le continent le plus touché. Les chiffres parlent d'eux-mêmes: l'OMS estime entre 3 et 5 millions le nombre de cas chaque année dans le monde dont 80% en Afrique. La dernière grosse contamination a eu lieu en 2010 en Haïti à la suite du désastre causé par le tremblement de terre. «Il risque d'y rester durant plusieurs années. Le choléra est un indicateur de pauvreté», explique Claire-Lize Chaignat, en charge de ce dossier au sein de l'OMS (Organisation mondiale de la santé). «Entre 2000 et 2011, le nombre de cas a été multiplié par trois, ajoute-t-elle. Chaque année, on voit apparaître une épidémie à laquelle on ne s'attendait pas.»

Il y a cinq ans, un petit groupe de médecins est venu frapper à la porte de la fondation Veolia Environnement pour la sensibiliser à cette question. L'eau est un facteur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant