Nouvelle offensive de l'armée dans le sud de la Syrie

le
0
    BEYROUTH, 31 décembre (Reuters) - L'armée syrienne et ses 
milices supplétives ont lancé jeudi une nouvelle offensive sur 
le plateau du Golan, dans le cadre d'une vaste opération menée 
pour reprendre les zones du sud du pays tenues par les rebelles, 
selon ces derniers. 
    Les forces gouvernementales ont attaqué à l'aube le village 
de Samdania al Gharbiya, proche de la frontière israélienne, et 
leur état-major assure qu'elles s'en sont emparées. Selon les 
insurgés, les combats se poursuivent. 
    Sous une pluie battante et dans le brouillard, soldats et 
miliciens se sont ensuite dirigés vers la ville stratégique de 
Hamdanieh, perdue il y a deux ans, rapportent les rebelles et 
des habitants.   
    "Ils ont lancé une offensive de grande envergure dans les 
deux villages en profitant de l'épais brouillard qui empêche de 
voir à plus de quelques mètres", a rapporté Abou Yaha, 
porte-parole d'Al Wiyat al Fourkan, l'un des principaux 
mouvements islamistes locaux.  
    L'opération est menée principalement par des unités 
d'infanterie et des pièces d'artillerie de la base Lioua 90, 
l'une des plus importantes de la région, précise un autre 
rebelle du groupe Seïf al Cham. L'aviation syrienne, largement 
exploitée ailleurs, peut difficilement intervenir à proximité de 
la frontière israélienne.  
    Les localités visées se trouvent dans la province de 
Kouneitra, une zone sensible située 70 km au sud de Damas qui 
est le théâtre de fréquents affrontements. La présence dans ce 
secteur du Hezbollah libanais, qui prête main forte à l'armée, 
inquiète les autorités israéliennes. Le mouvement chiite 
pro-iranien a imputé récemment la mort d'un de ses cadres à 
Tsahal et a promis des représailles.        
 
 (Suleiman Al-Khalidi, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant