Nouvelle nuit de violences à Belfast

le
0
Plusieurs centaines de personnes se sont affrontées à Belfast dans le quartier de Short Strand, une enclave d'habitants catholiques au coeur de la partie protestante, dans la nuit de mardi à mercredi. Des incidents similaires avaient eu lieu la veille.

«C'est probablement la pire éruption de violence vue depuis bien longtemps», estime la police irlandaise. De nouvelles échauffourées ont opposé catholiques et protestants à Belfast mardi soir. Un photographe de presse britannique a été blessé par balle. Touché au mollet, il a été hospitalisé. La veille, deux personnes avaient dû également être hospitalisées à la suite de blessures par balles, selon la police.

Les violences avaient redémarré dans la nuit de lundi à mardi, mettant aux prises entre 400 et 500 catholiques et protestants. Des groupes d'hommes masqués s'en étaient pris à des habitations de Short Strand, une enclave catholique en zone protestante, dans l'est de la capitale de l'Irlande du Nord.

Situation «tendue et dangereuse»

Les heurts ont repris mardi soir après qu'une chaîne locale de télévision a rapporté l'hospitalisation dans un état grave d'un homme, le crâne fracturé par un parpaing. Les manifestants, visage masqué et habillés en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant