Nouvelle mobilisation pour retrouver Dupont de Ligonnès

le
0
CRS, pompiers et gendarmes ont ratissé mardi le rocher de Roquebrune-sur-Argens dans le Var.

Casquette sur la tête et lunettes noires pour affronter les 32°C ambiants et le soleil de plomb, le juge Robert Tchalian regarde l'hélicoptère de la gendarmerie décoller dans un bruit assourdissant pour une nouvelle rotation. En charge de l'enquête sur le quintuple assassinat de Nantes, dans lequel Xavier Dupont de Ligonnès fait figure de suspect numéro un, le magistrat a observé mardi toute l'opération. Une dizaine d'hommes spécialisés dans la recherche en milieu périlleux, venus du Var et des Alpes-Maritimes, se sont relayés pour ratisser les sommets du rocher de Roquebrune-sur-Argens, dans le Var. Au sol, des équipes du groupe national d'investigation cynophile ont patrouillé, ainsi que 80 CRS venus de Marseille. La recherche des traces du passage du fuyard, ou de son corps, dans l'hypothèse d'un suicide, s'est achevée en début d'après-midi.

Un lieu nommé «la Femme morte»

Le rocher de Roquebrune, impressionnante barre rocheuse couchée le long de l'autoroute

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant