Nouvelle mobilisation le 23 septembre

le
0
Six syndicats, qui estiment que les annonces de Sarkozy «ne modifient pas le caractère inacceptable de la réforme», lancent un nouvel appel à la grève.

Les concessions annoncées par Nicolas Sarkozy trois heures avant le début de leur réunion n'y ont rien fait : six des huit centrales syndicales françaises (CGT, CFDT, CFE-CGC, CFTC, Unsa, FSU) ont décidé, mercredi après-midi, une nouvelle journée de grèves et de manifestations contre la réforme des retraites, le jeudi 23 septembre. Au risque de donner le sentiment de rompre l'unité qui a contribué au succès des dernières mobilisations, Solidaires, qui souhaitait «remettre le couvert» dès le 15 septembre, réserve sa réponse. Et FO se distingue une nouvelle fois : elle participera à la journée même si elle ne signe pas cet appel commun, au motif qu'il n'exige pas le «retrait» pur et simple de la réforme.

Une partie des syndicats, CFDT en tête, proposaient plutôt une prochaine étape au cours du week-end des 18-19 septembre, pour faciliter la mobilisation des salariés du privé, plus réticents à faire grève. Mais d'autres - notamment une ligne «dure»

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant