Nouvelle mobilisation des opposants au mariage gay

le
3
NOUVELLE MOBILISATION DES OPPOSANTS AU MARIAGE HOMOSEXUEL
NOUVELLE MOBILISATION DES OPPOSANTS AU MARIAGE HOMOSEXUEL

PARIS (Reuters) - Les opposants au "mariage pour tous" ont de nouveau manifesté samedi dans plusieurs villes de France avec l'espoir de faire entendre leur voix au cinquième jour de l'examen par l'Assemblée nationale du projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe.

A Paris, plus d'un millier de personnes se sont rassemblées sur l'esplanade des Invalides, près de l'Assemblée nationale, quelques heures après l'adoption de l'article clef du texte qui supprime l'exigence de la différence des sexes comme condition du droit au mariage.

Les manifestants, qui ont reçu le soutien de plusieurs députés UMP dont le président du groupe à l'Assemblée Christian Jacob, brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "tous nés d'un homme et d'une femme" ou "l'enfant n'est pas un droit".

"L'objectif de ce rassemblement est d'interpeller nos députés, de les inviter à se réveiller, d'exercer leur conscience et non pas d'obéir aveuglément à un parti politique quel qu'il soit", a dit à Reuters TV un manifestant parisien, Jean Lacroisade.

"Ils doivent écouter leurs consciences et voir que le projet de la loi qui s'annonce va contre tous les principes d'une civilisation qui se construit."

A Lyon, entre 1.600 et 3.000 personnes selon les sources se sont rassemblées dans l'après-midi devant l'hôtel de ville pour manifester leur opposition au mariage gay, mais également à la procréation médicalement assistée (PMA) et à la gestation pour autrui (GPA).

Organisé sous les fenêtres du sénateur-maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb, ce rassemblement avait pour but d'interpeller l'élu afin qu'il précise sa position sur les trois sujets, selon une porte-parole du rassemblement.

MARIAGE "DÉNATURÉ"

D'autres manifestations étaient organisées dans une centaine de villes de France à l'appel du collectif "la manif pour tous" qui a mobilisé le 13 janvier à Paris 340.000 personnes selon la police et un million selon les organisateurs. Il réclame le retrait du projet de loi, vivement combattu par l'opposition de droite et une partie de l'Eglise catholique.

Les partisans du mariage homosexuel étaient eux entre 125.000 et 400.000 partisans à défiler la semaine dernière dans les rues de la capitale en faveur de cette réforme qui devrait obtenir aisément une majorité à l'Assemblée.

"Je trouve qu'on devrait développer le Pacs qui existe déjà pour eux et leur remettre les avantages du mariage pour le Pacs", indique Christine Rosset, une manifestante parisienne. "Le mariage est une notion bien précise, c'est un père, une mère pour avoir des enfants, ce n'est pas deux personnes du même sexe. On dénature le mariage."

Après de longues heures de débats parfois émaillés d'incidents, les députés ont adopté samedi par 249 voix contre 97 l'article premier du texte sur lequel avait été déposé des centaines d'amendements.

"Ce n'est pas étonnant que ca soit voté, après il nous reste du travail à faire c'est un moyen de mobiliser encore plus grandement", a dit Xavier Bongibault, porte-parole du collectif "la manif pour tous".

L'examen du projet de loi, qui a débuté mardi dernier, est prévu pour une durée de deux semaines, week-ends compris, un vote solennel sur l'ensemble du texte étant prévu le mardi 12 février.

Marine Pennetier, avec Emile Picy, Morade Azzouz et Catherine Lagrange, édité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4098881 le samedi 2 fév 2013 à 20:01

    Non mais pour notre ami joly, le 13 janvier, il ne c'est rien passé !! Par contre il était dans le cortège avec les pros, "à ce qu'il parait ils étaient au moins 1 million dans la rue ce jour là" ^^

  • jlegras le samedi 2 fév 2013 à 19:50

    Ah bon ? et notre ami joly a eu la même remarque intelligente le 13 janvier ?

  • M4098881 le samedi 2 fév 2013 à 18:57

    Ah dès qu'on arrive sur un post traitant du mariage contre nature on a systématiquement une remarque de haut vol de notre ami joly