Nouvelle mise en examen à Marseille pour Alexandre Guérini

le
0
ALEXANDRE GUÉRINI MIS EN EXAMEN
ALEXANDRE GUÉRINI MIS EN EXAMEN

MARSEILLE (Reuters) - Alexandre Guérini, frère cadet du président du conseil général des Bouches-du-Rhône, a été mis en examen jeudi pour des faits de corruption passive, d'entrave à la liberté d'accès aux marchés publics et de trafic d'influence, a-t-on appris de source proche du dossier.

Le chef d'entreprise est ressorti libre du palais de justice, "sans contrôle judiciaire, ni cautionnement", a-t-on précisé.

Alexandre Guérini et son frère Jean-Noël avaient été placés en garde à vue mardi dans les locaux de la section de recherche de la gendarmerie de Marseille pour être entendus dans le cadre d'un dossier connexe à l'instruction sur des malversations présumées concernant les marchés publics de la région marseillaise. La garde à vue de Jean-Noël Guérini a été levée mardi après-midi en raison d'un malaise du sénateur socialiste.

Le juge d'instruction Charles Duchaine avait obtenu début décembre la levée de l'immunité parlementaire de Jean-Noël Guérini, soulignant dans son argumentaire le "caractère mafieux" d'une affaire dont les ramifications mènent vers des figures du grand banditisme, dont plusieurs ont été mises en examen.

Jean-François Rosnoblet, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant