Nouvelle manifestation contre le mariage homosexuel le 26 mai

le
0
NOUVELLE MANIFESTATION CONTRE LE MARIAGE HOMOSEXUEL PRÉVUE LE 26 MAI
NOUVELLE MANIFESTATION CONTRE LE MARIAGE HOMOSEXUEL PRÉVUE LE 26 MAI

PARIS (Reuters) - Les opposants au mariage homosexuel ne désarment pas: une de leurs chefs de file, Frigide Barjot, a annoncé mercredi une nouvelle manifestation nationale pour le 26 mai.

"Nous allons nous mobiliser de manière massive le 26 mai", a déclaré Frigide Barjot sur RMC. "Ce sera une manifestation nationale. Nous avions fait une manifestation de marche et de rassemblement. Nous allons le 26 mai mixer ces deux types de rassemblements. Nous allons nous mettre d'accord avec les autorités rapidement", a-t-elle ajouté.

Le Sénat français a adopté mardi soir par 179 voix contre 157 l'article clé du projet de loi sur le mariage et l'adoption par les couples homosexuels qui supprime l'exigence de la différence des sexes comme condition du droit au mariage.

Les sénateurs ont adopté cet article après avoir rejeté tous les amendements de l'opposition, dont ceux proposant la mise en place d'un "pacte d'union civile", une sorte de pacte civil de solidarité (Pacs, crée en 1999) amélioré comme solution de substitution au mariage pour les couples homosexuels.

Alors que l'on s'attendait à un vote très serré, la gauche disposant d'une faible majorité de six voix, des voix de l'UMP et de l'UDI ont largement compensé les rares défections à gauche. Les sénateurs PS ont tous voté en faveur de l'article alors que plusieurs élus ultramarins s'interrogeaient.

Mieux : l'article premier a été voté "conforme" c'est-à-dire sans aucune modification par rapport à ce qu'a voté l'Assemblée.

Ainsi, lors de la seconde lecture du texte, vers la fin mai, par les députés, cet article premier ne sera pas soumis à la discussion ni même ensuite à une éventuelle commission mixte paritaire (CMP) Assemblée-Sénat qui devrait être convoquée.

Ce qui devrait écourter d'autant les débats au Palais-Bourbon malgré les souhaits de l'opposition de mener à nouveau dans l'hémicycle une longue bataille contre la réforme.

Le Sénat devrait achever vendredi ou samedi l'examen de ce projet de loi présenté par Christine Taubira, ministre de la Justice, qui reprend un engagement de François Hollande pendant sa campagne pour l'élection présidentielle.

Patrick Vignal et Emile Picy, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant