Nouvelle manifestation au Niger contre Charlie Hebdo

le
0

NIAMEY, 17 janvier (Reuters) - La police nigérienne a tiré des cartouches de gaz lacrymogène sur des centaines de manifestants lui jetant des pierres samedi devant la principale mosquée de Niamey où était organisée une nouvelle manifestation contre la publication du dernier numéro de Charlie Hebdo, dont la une représente Mahomet. Deux voitures de police ont été incendiées lors de ces heurts qui ont éclaté lorsque les autorités ont interdit une marche organisée à l'appel de dignitaires musulmans locaux. Aucune victime n'a été signalée. Un rassemblement contre Charlie Hebdo a dégénéré en violences vendredi à Zinder, la deuxième ville du Niger, causant la mort de trois civils et d'un policier. Le centre culturel français de la ville a été attaqué. ID:nL6N0UV3U2 D'autres rassemblements contre l'hebdomadaire, pacifiques ceux-là, ont eu lieu après les grandes prières dans des pays comme le Mali, le Sénégal ou la Mauritanie. A Alger, des heurts se sont produits à la fin d'une manifestation contre le journal. (Abdoulaye Massalaki; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant