Nouvelle manifestation anti-Orban à Budapest

le
0

BUDAPEST, 17 novembre (Reuters) - Plus de 10.000 personnes se sont rassemblées lundi dans le centre de Budapest pour demander la démission du Premier ministre hongrois Viktor Orban lors d'une "journée d'indignation publique". Les opposants à Viktor Orban lui reprochent de diriger un gouvernement employant des fonctionnaires corrompus et de se rapprocher de la Russie. La mobilisation pour cette nouvelle manifestation antigouvernementale était moins forte que les précédents rassemblements pour dénoncer un projet de taxe sur internet, finalement abandonné. La lutte contre la corruption est devenue le nouveau mot d'ordre des manifestants depuis que les Etats-Unis ont opposé une interdiction de territoire à six fonctionnaires hongrois, dont la directrice du fisc, pour des faits présumés de malversation. Les Etats-Unis et l'Union européenne s'inquiètent de la politique menée par Viktor Orban qu'ils estiment pénalisante pour les grandes entreprises, restrictrice pour les libertés démocratiques et de nature à rapprocher la Hongrie de l'orbite de Moscou. Le parti de centre-droit au pouvoir, le Fidesz, a facilement remporté les élections du mois d'avril après celles de 2010, s'assurant même d'une majorité des deux tiers face à une opposition fragmentée. (Sandor Peto; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant