Nouvelle journée à haut risque pour la Grèce

le , mis à jour à 01:10
22
Jean-Claude Juncker se présente comme un médiateur entre Athènes et le reste de la zone euro.
Jean-Claude Juncker se présente comme un médiateur entre Athènes et le reste de la zone euro.

La Commission européenne va-t-elle parvenir à renouer le dialogue entre le gouvernement Tsipras et ses créanciers ? Alors que le plan d'aide commencé en 2012 expire ce soir et que la Grèce doit rembourser 1,6 milliard d'euros au FMI qu'elle n'a pas, le président de l'exécutif européen, Jean-Claude Juncker, qui se veut comme un trait d'union entre la Grèce et ses créanciers, a eu le Premier ministre grec au téléphone lundi pour lui proposer une porte de sortie de dernière minute. Alexis Tsipras devra accepter la toute dernière proposition de consolidation budgétaire et de réformes de ses créanciers, celle présentée vendredi, au moment où Athènes a rompu les négociations. Plus favorable à Athènes que les précédentes, la proposition de la Commission s'accompagne de 35 milliards de fonds structurels européens ainsi que d'un engagement à étudier une restructuration de la dette du pays, ce qui pourrait convaincre Alexis Tsipras d'appeler à voter "oui" au référendum qu'il organise dimanche. Un Eurogroupe (réunion des ministres des Finances) exceptionnel pourrait alors être réuni pour valider le compromis de dernière minute.

19 h 50. Alors qu'à minuit la Grèce sera placée en défaut de paiement si elle n'a pas trouvé de solution avec ses créanciers, au moins 20 000 personnes manifestent dans les rues de la capitale Athènes en faveur du "oui" au référendum, selon la police.

19 h 20....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.e.s.t. le mardi 30 juin 2015 à 19:58

    "Embrassons-nous, Folleville! " déclare Juncker , le grand spécialiste européen des "portes de sortie" , qu'on devrait d'ailleurs vite lui montrer pour son usage personnel!

  • M5649485 le mardi 30 juin 2015 à 16:52

    des mendiants ....

  • soulamer le mardi 30 juin 2015 à 16:49

    bien sur c'est bien pour ca que s'ils decident de ne pas payer la dette ils survivent

  • M9435767 le mardi 30 juin 2015 à 16:47

    Soulamer, tu écris que la Grèce a un excédent de 3%? peut être, mais dans ce cas il faut également dire que la Grèce ne paie plus ses factures depuis un bon moment , ce qui explique l'excédent budgétaire

  • fquiroga le mardi 30 juin 2015 à 16:44

    Rien avant son referendum.....ensuite il démissionnera, poussé par ses pairs.

  • best01 le mardi 30 juin 2015 à 16:36

    la bouse reagit vite ,elle baisse....

  • M6445098 le mardi 30 juin 2015 à 16:34

    croire au Père Noël à son âge... mais il a raison de tenter, les dirigeants européens sont tellement bêtes et lâches qu'ils pourraient finir par donner l'argent des contribuables européens à la Grèce sans aucune contrepartie, et cela chaque année.

  • best01 le mardi 30 juin 2015 à 16:33

    et c'est reparti pour 2 ans.....on creuse ,on creuse

  • BIPBIP6 le mardi 30 juin 2015 à 16:31

    C'est ca et nous allons par les taxes les aider à nous doubler !

  • alc2855 le mardi 30 juin 2015 à 16:28

    Quoi ? Encore ? Tsipras va donc te faire voir chez les....