Nouvelle grande manifestation à Séoul contre Park Geun-hye

le
0
    par Joyce Lee 
    SEOUL, 3 décembre (Reuters) - Plusieurs centaines de 
milliers de Sud-Coréens se sont rassemblés samedi à Séoul, pour 
le sixième week-end consécutif de manifestations, afin de 
réclamer la démission de la présidente Park Geun-hye, 
éclaboussée par une affaire de trafic d'influence. 
    Les manifestants, au nombre de 500.000 selon les 
organisateurs, se sont approchés à une centaine de mètres 
seulement de la Maison bleue, le siège de la présidence, 
appelant la présidente à quitter ses fonctions tout de suite et 
rejetant ses troisièmes excuses publiques. 
    "C'est une honte pour le pays qu'elle soit toujours en 
fonctions. Elle aurait déjà dû démissionner", a estimé une 
habitante de Séoul, Kim Jae-hwa, âgée de 43 ans. Un autre 
manifestant brandissait cette pancarte: "Arrêtez Park Geun-hye!" 
    Park Geun-hye est impliquée dans un scandale de trafic 
d'influence qui s'est développé autour d'une de ses proches 
amies, Choi Soon-sil, et dont les ramifications s'étendent 
jusqu'aux grands conglomérats sud-coréens, les "chaebols". 
    La nouvelle manifestation s'est déroulée peu après que trois 
partis d'opposition eurent présenté samedi au Parlement leur 
motion de destitution de la présidente. 
    Ils espèrent un vote vendredi prochain, une fois achevé 
l'examen du texte par le secrétariat du Parlement, ce qui 
devrait être une formalité. 
    La motion, signée par 171 des 300 députés, affirme que Park 
Geun-hye a violé la Constitution et le code pénal par abus de 
pouvoir. 
    Ces trois partis d'opposition, qui contrôlent au total 165 
des 300 sièges de députés, auront besoin des voix de 28 
parlementaires du parti Saenuri, la formation de Park Geun-hye, 
pour atteindre la majorité des deux tiers nécessaire à 
l'adoption de la motion de destitution. 
    Sept élus indépendants et le président du Parlement 
monocaméral devraient soutenir leur initiative. 
     
 
 (Jack Kim; Bertrand Boucey et Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant