Nouvelle étape européenne pour la lutte anti-tabac

le
0
NOUVELLE ÉTAPE DANS LA LÉGISLATION EUROPÉENNE ANTI-TABAC
NOUVELLE ÉTAPE DANS LA LÉGISLATION EUROPÉENNE ANTI-TABAC

STRASBOURG (Reuters) - Le Parlement européen a entériné mercredi une nouvelle directive sur la prévention du tabagisme qui prévoit des avertissements plus visibles sur les paquets de cigarettes et l?interdiction des produits aromatisés.

Les cigarettes électroniques, dont le marché est en plein essor, sont pour la première fois concernées avec l?obligation d?apposer sur leurs emballages et sur les flacons de recharge des avertissements sanitaires tels que "La nicotine contenue dans ce produit crée une forte dépendance".

En revanche, la nouvelle législation, qui a fait l?objet d?un accord de principe entre le Parlement et les Etats membres, écarte l?hypothèse d?une vente exclusive des "e-cigarettes" dans les pharmacies.

Les Etats membres conservent la liberté de classer les "vapoteuses" comme produits du tabac ou comme produit pharmaceutique s?ils considèrent qu?il s?agit d?un outil de sevrage, et de lui appliquer la réglementation qui en découle.

Si elles sont vendues comme produit du tabac, leur concentration en nicotine ne devra pas dépasser 20mg/ml.

La directive doit encore être formellement adoptée par les Etats le 14 mars. Elle sera applicable, dans ses grandes lignes, en 2016.

Les messages sanitaires et les photos apposées sur les paquets de cigarettes ou de tabac devront alors couvrir 65% de chaque face du produit contre 30% à l?avant et 40% à l?arrière actuellement.

La directive interdit également les paquets de moins de 20 cigarettes, moins chers et donc plus accessibles aux jeunes fumeurs, de même que les aromatisations à l?exception du menthol, la plus répandue, qui restera autorisée jusqu?en 2020.

Selon la Commission européenne, le tabac, qui tue chaque année près de 700.000 personnes, est la première cause de décès prématurés dans l?UE. Les fumeurs représentaient 28 % de la population totale et 29 % des 15-24 ans dans l?UE à 27 en 2012. Ils étaient 33% en 2002 dans l?UE à 15.

(Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant