Nouvelle étape dans le conflit Casino-Diniz

le
0
Les deux parties ont saisi un tribunal arbitral : Abilio Diniz accuse Casino de le tenir à l'écart chez CBD. Le groupe stéphanois lui reproche d'avoir pris en avril, en plus de ses fonctions, la présidence non exécutive de Brasil Foods.

Le passage du pape François à Rio cet été n'aura pas apporté la paix entre Abilio Diniz, le président de CBD, leader de la distribution au Brésil, et Jean-Charles Naouri, le PDG de Casino, qui détient 38 % de CBD. Les deux parties sont en conflit depuis qu'Abilio Diniz a monté, début 2011, un plan envisageant la fusion de CBD-Carrefour Brésil. Ce projet, baptisé Gama, aurait empêché Casino de prendre le contrôle de sa filiale brésilienne, comme cela avait été convenu en 2005. Le projet Gama a avorté, et Abilio Diniz, toujours à la tête de 10,7 % du capital de l'empire fondé par son père, en a perdu le contrôle. Mais il en a conservé la présidence non exécutive à vie, conformément au pacte d'actionnaires signé avec Casino.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant