Nouvelle déception sur le chiffre d'affaires d'Apple

le
0
LES VENTES D?IPHONE ET LE CA TRIMESTRIEL D?APPLE SOUS LE CONSENSUS
LES VENTES D?IPHONE ET LE CA TRIMESTRIEL D?APPLE SOUS LE CONSENSUS

par Poornima Gupta

SAN FRANCISCO (Reuters) - Apple a annoncé mercredi un chiffre d'affaires inférieur aux attentes pour le troisième trimestre de suite, en raison d'un nombre de livraisons d'iPhone moins élevé que prévu, des données qui ont fait reculer le cours du géant électronique de plus de 10% dans des échanges d'après-Bourse.

Le groupe a dit avoir écoulé au cours du premier trimestre de son exercice fiscal 2012-2013 un nombre record de 47,8 millions d'iPhone, mais cela a laissé de marbre des investisseurs habitués pendant des années à des chiffres de vente toujours étincelants d'un produit qui a révolutionné la téléphonie mobile.

Les analystes financiers avaient anticipé un total de quelque 50 millions d'iPhone vendus.

Les livraisons de la tablette iPad se sont établies à 22,9 millions, un chiffre conforme aux attentes.

Des sources avaient dit il y a une dizaine de jours qu'Apple avait presque diminué de moitié ses commandes d'écrans à cristaux liquides pour son iPhone 5 pour le trimestre en cours en raison d'une faible demande.

A moins de 480 dollars par action, le titre Apple accuse une baisse de près de 30% par rapport à son niveau record inscrit en septembre, les intervenants de marché craignant que les jours de croissance effrénée du groupe soient désormais révolus et que ses produits perdent en popularité.

L'iPhone représente la moitié du chiffre d'affaires du groupe.

QUELS PRODUITS À L'AVENIR ?

Les nouvelles contre-performances commerciales d'Apple ne manqueront pas de susciter encore davantage d'interrogations sur les produits que le groupe, fortement concurrencé par Samsung, a encore en réserve pour continuer à se développer.

Samsung, dont les smartphones sont équipés du système d'exploitation Android mis au point par Google, a supplanté Apple comme le numéro un mondial de ce segment.

Ces derniers temps, le groupe sud-coréen a multiplié les lancements de modèles et de leurs variantes alors qu'Apple s'est surtout reposé sur l'iPhone 5 au cours de l'année écoulée.

De manière plus générale, les experts redoutent que le marché des smartphones haut gamme dans les pays développés soit proche de la saturation.

"Les résultats sont corrects mais ils ne manqueront pas de soulever quelques questions. La trajectoire en matière de marge brute va dans le bon sens et la trésorerie continue de gonfler. Mais, à mon avis, les investisseurs vont vouloir savoir ce qu'Apple compte faire avec toutes ces liquidités", a déclaré Shannon Cross, analyste chez Cross Research.

Selon le directeur financier d'Apple, le groupe avait une trésorerie de 137,1 milliards de dollars à la fin du premier trimestre.

"D'autres questions ne manqueront pas d'être posées au sujet de l'innovation, des nouveaux produits ou encore de la vision de Tim Cook (directeur général d'Apple) sur les prochains 12 à 18 mois", a ajouté Shannon Cross.

Sur le premier trimestre 2012-2013, le chiffre d'affaires d'Apple s'est établi à 54,5 milliards de dollars alors que les analystes financiers avaient anticipé 54,73, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le bénéfice net est ressorti à 13,07 milliards de dollars, soit 13,81 dollars par action, contre 13,06 milliards il y a un an et un consensus de 13,47 dollars par action.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant