Nouvelle commande de paquebot géant pour Saint-Nazaire

le
3
UN NOUVEAU CONTRAT POUR LES CHANTIERS NAVALS DE SAINT-NAZAIRE
UN NOUVEAU CONTRAT POUR LES CHANTIERS NAVALS DE SAINT-NAZAIRE

SAINT-NAZAIRE (Reuters) - L?armateur américain Royal Caribbean Cruises a annoncé vendredi un accord avec STX pour la construction d'un nouveau paquebot géant par les chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).

L'accord a été rendu public à l?occasion du début de l?assemblage d'un paquebot de la même classe qui avait été commandé en décembre 2012.

Le quatrième exemplaire de la classe des "Oasis" - qui figurait en option du premier contrat et qui devra être livré en 2018 - représente une commande d?un milliard d?euros et générera environ dix millions d?heures de travail pour les ex-chantiers de l?Atlantique.

Il sera de taille similaire à celle de l?Oasis III, long de 361 mètres, qui devra pour sa part être livré en 2016. Ce dernier devrait consommer 20% d'énergie en moins par rapport à ses deux prédécesseurs, construits aux chantiers finlandais de STX en 2009 et 2010, qui "figuraient déjà parmi les bateaux les plus efficaces au monde" en la matière, souligne Royal Caribbean Cruises.

STX, qui emploie 2.400 personnes à Saint-Nazaire, affiche ainsi un carnet de commandes plein: l'entreprise doit livrer en 2014 et 2015 deux porte-hélicoptères à la Marine russe, en 2016 le paquebot de Royal Caribbean et un ferry pour Brittany Ferries, puis en 2017 un paquebot pour l'armateur italo-suisse MSC.

Pourraient s'y ajouter deux navires et deux autres en option pour la Société nationale Corse Méditerranée (SNCM), sous réserve que cette dernière - confrontée à d'importantes difficultés financières et un problème de gouvernance - puisse boucler son plan de financement.

"C'est une nouvelle preuve que notre entreprise est redevenue compétitive dans un marché très fortement concurrentiel", a estimé la CFDT de STX.

"Après de nombreuses années de vaches maigres, après l'inquiétude quant à notre avenir, ce nouvel essor de notre chantier ne peut que nous satisfaire", a ajouté le syndicat, signataire d'un accord de compétitivité qui a permis la conclusion, fin mars, d'une nouvelle commande avec MSC Croisières.

La commande de Royal Caribbean Cruise survient alors que l?entreprise se diversifie depuis deux ans dans les énergies marines renouvelables.

Elle va ainsi livrer la semaine prochaine à l?énergéticien danois Dong Energy la première de ses sous-stations électriques, un équipement destiné à augmenter la tension des champs d?éoliennes en mer pour limiter leurs déperditions en énergie dans les câbles sous-marins.

Le conglomérat sud-coréen STX envisage par ailleurs de vendre en juin sa branche construction navale, à laquelle appartiennent les anciens chantiers de l?Atlantique.

(Guillaume Frouin, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pbenard6 le vendredi 9 mai 2014 à 17:47

    comme dit Gattaz, le cout du travail est trop élevé en France

  • LeRaleur le vendredi 9 mai 2014 à 15:37

    Tout payé par les contribuables par les subventions.

  • M3365316 le vendredi 9 mai 2014 à 14:26

    à force d accumuler les bonnes nouvelles on va y croire ; même l'ultr. droit. va déserter ce forum