Nouvelle cible de L214 : l'abattage rituel de moutons

le
0
L'organisation L214 a publié ce mardi une nouvelle vidéo choc montrant l'égorgement à vif de moutons, filmée selon l'association le 12 septembre dans l'abattoir du Vigeant (Vienne).
L'organisation L214 a publié ce mardi une nouvelle vidéo choc montrant l'égorgement à vif de moutons, filmée selon l'association le 12 septembre dans l'abattoir du Vigeant (Vienne).

Concours de circonstance ? Stratégie médiatique ? Alors que la Commission d'enquête sur les conditions d'abattage des animaux de boucherie vient de rendre ce mardi ses conclusions pour permettre une meilleure transparence dans les abattoirs français, l'association L214 en remet une couche.

L'organisation, qui milite pour le bien-être animal et l'abolition de la consommation de produits animaux, a publié ce mardi une nouvelle vidéo choc, après celle de l'abattoir de Mauléon-Licharre notamment, montrant l'égorgement à vif de moutons, filmée selon l'association le 12 septembre dans l'abattoir du Vigeant (Vienne). L214, qui a lancé une pétition demandant au gouvernement "d'interdire l'abattage des animaux sans étourdissement préalable", a également annoncé son intention de porter plainte contre cet abattoir pour des "infractions" commises durant la fête musulmane de l'Aïd.

Pratiques autorisées par dérogation et sous conditions

Ces pratiques d'égorgement sans étourdissement sont autorisées, par dérogation et sous conditions, aux membres des cultes juif (rituel casher) et musulman (halal). Selon L214, "une fois que le sacrificateur a tranché la gorge de l'animal, celui-ci doit être maintenu immobile jusqu'à ce qu'il soit inconscient. Or, on voit clairement sur la vidéo qu'à la sortie du restrainer (l'appareil qui maintient immobile le mouton), les animaux...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant