Nouvelle catastrophe maritime en Nouvelle-Zélande

le
0
(Commodesk) Trois mois après s'être échoué sur un récif en Nouvelle-Zélande, provoquant l'une des pires marées noires de l'histoire du pays, le cargo libérien Rena s'est brisé en deux ce week-end à la suite d'une tempête.
D'après l'organisation Maritime New Zealand, douze containeurs et une "quantité considérable" de débris sont actuellement répandus dans les eaux du pays, près des plages de Waihi, de Bowentown Heads et de l'île de Matakana, dans le nord du pays. Le repêchage des containeurs aura lieu dès que les conditions météorologiques le permettront.
Concernant le pétrole, seule une faible quantité se serait échappé des cuves du Rena, la plupart du brut s'étant déversé lors de la marée noire d'octobre. Deux vaisseaux sont prêt à intervenir pour contenir le flux de pétrole en cas de besoin. Les dégâts sur la faune maritime seraient minimes, selon l'organisation.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant