Nouvelle brouille diplomatique entre les États-Unis et la Chine ?

le
0
La rue où se situe l'ambassade de Chine à Washington pourrait être rebaptisée du nom du dissident chinois Liu Xiaobo.
La rue où se situe l'ambassade de Chine à Washington pourrait être rebaptisée du nom du dissident chinois Liu Xiaobo.

Les États-Unis ont-ils fait preuve de provocation délibérée à l'égard de la Chine ? L'initiative lancée fin mai par certains élus américains laisse en tout cas l'empire du Milieu perplexe, relate le blog du Monde "Big Browser". Ces derniers ont en effet eu une idée originale pour exprimer le soutien des États-Unis aux défenseurs des droits de l'homme en Chine, à l'occasion du 25e anniversaire de la répression de la place Tian'anmen.

Leur suggestion ? Rebaptiser du nom du dissident chinois Liu Xiaobo, Prix Nobel de la paix en 2012, la section de l'artère qui mène à l'ambassade de Chine à Washington. Pour l'heure, le Congrès a voté mardi un amendement rendant possible le changement de nom. Si la municipalité de Washington entérine le changement de nom, l'ambassade chinoise sera désormais sise au 1, "Liu Xiaobo Plaza".

Un hommage au dissident que n'a guère apprécié Pékin, qui a réagi dès mercredi. Selon une porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hua Chunying, cette affaire relève d'une "farce absolue". Et pour cause : Liu Xiaobo est considéré par son pays avant tout comme un criminel qui n'a pas respecté la loi chinoise et a été condamné en conséquence.

"Rue Snowden" ou "route Oussama Ben Laden"

Reste à savoir si la Chine compte riposter en rebaptisant la rue où se trouve l'ambassade américaine à Pékin. Si Hua Chunying a évincé la question, d'après le blog "Sinospere" du New York Times, les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant