Nouvelle baisse des taux de la Banque centrale de Chine

le
0

PEKIN, 28 février (Reuters) - La Banque centrale de Chine a abaissé samedi ses principaux taux directeurs pour la deuxième fois en trois mois dans le cadre d'une politique de soutien à la croissance de la deuxième économie mondiale, menacée par le ralentissement de l'activité et un risque de déflation. Le principal taux d'intérêt de la Banque populaire de Chine (PBOC) a été abaissé de 25 points de base, à 5,35%. Le taux des dépôts à un an a été révisé en baisse de 25 points de base à 2,5%. Ces décisions entreront en vigueur dimanche. "L'objectif de cette baisse des taux d'intérêt est de maintenir les taux d'intérêt réels à des niveaux compatibles avec les tendances de fond de la croissance économique, des prix et de l'emploi", explique la Banque populaire de Chine dans un communiqué. "Cela ne représente pas un changement de direction de la politique monétaire", ajoute-t-elle. Cette référence aux "taux d'intérêt réels" souligne que le ralentissement de l'inflation constaté en Chine a été un facteur important dans la décision de la banque centrale. Dans un article publié cette semaine, le journal officiel de la PBOC notait que les risques déflationnistes étaient plus importants qu'imaginés par nombre d'économistes. En janvier, la hausse des prix à la consommation, principal indicateur de l'inflation, a fléchi de manière spectaculaire à 0,8%, soit son rythme le moins élevé depuis cinq ans et un nouveau signe de l'essoufflement de la deuxième économie mondiale. "La déflation est le principal ennemi", constate Li Huiyong, économiste chez Shenyin & Wanguo Securities à Shanghai. "Nous ne pourrons ralentir le cercle vicieux de la contraction économique que par la poursuite d'une politique d'assouplissement (des taux et du ratio des réserves obligatoires", ajoute-t-il. Le ratio des réserves obligatoires (RRR) porte sur le montant des réserves que les établissements bancaires doivent constituer auprès de la banque centrale. L'abaisser revient à favoriser l'injection de liquidités dans l'économie. (Megha Rajagopalan et Kevin Yao; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant