Nouvelle baisse des cotes de confiance de Hollande et Ayrault

le
2

PARIS (Reuters) - Les cotes de confiance de François Hollande et de Jean-Marc Ayrault continuent de chuter en octobre, le président de la République et son Premier ministre faisant pour la première fois plus de mécontents que de satisfaits, selon le dernier baromètre politique OpinionWay pour le quotidien Metro publié dimanche.

La cote du chef de l'Etat recule de quatre points, pour tomber à 42% de jugements positifs, avec une poussée des mécontents (+9 points) qui, pour la première fois dans cette enquête, sont plus nombreux (49%) que ceux qui se déclarent satisfaits.

En juin dernier, un mois après son élection, 59% des sondés se disaient satisfaits de l'action du chef de l'Etat français et 26% mécontents.

La cote du Premier ministre est également en baisse, de six points, et revient à 40%. Les mécontents de l'action de Jean-Marc Ayrault deviennent plus nombreux que les satisfaits. Ils progressent de 12 points, et représentent 45% des personnes interrogées.

A la même époque du précédent quinquennat, en octobre 2007, le prédécesseur de François Hollande, Nicolas Sarkozy, bénéficiait encore de 63% d'opinion favorables, rappelle OpinionWay, et 56% des sondés se disaient satisfaits de l'action de son Premier ministre, François Fillon.

Jean-Marc Ayrault, a "un problème de crédibilité", a estimé dimanche l'ancien Premier ministre Alain Juppé, qui a parlé de "cacophonie" au sein du gouvernement, en citant notamment les désaccords au sein de la majorité sur le traité européen.

L'enquête a été réalisée par téléphone entre le 28 septembre et le 4 octobre auprès de 1.004 personnes âgées d'au moins 18 ans.

Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bigot8 le lundi 8 oct 2012 à 10:44

    encore le vote des étrangers a faire passer et ils sont la jusqu a la prochaine guerre civile !

  • ANOSRA le lundi 8 oct 2012 à 09:28

    Ils sont sur la bonne pente pour prendre leur retraite avec l'aide qu'ils viennent d'accorder aux fonctionnaires d'Etat:"Aide au maintien à domicile des fonctionnaires retraités :Dans le cadre de la politique de prévention et d'accompagnement du risque dépendance des personnes socialement fragilisées, les pouvoirs publics ont remis en place un dispositif d'aide au maintien à domicile en faveur des fonctionnaires civil de l'État et des ouvriers de l'État retraités."