Nouvelle baisse de la piraterie en 2012

le
0

Commodesk - Dans son rapport annuel du 16 janvier, le Bureau maritime international (IMB) dénombre 297 actes de piraterie dans le monde en 2012. Plus précisément, l'organisme fait état de 174 abordages, 28 détournements et 28 incendies de bateaux. 585 membres d'équipages ont été pris en otage sur l'année.

En 2011, première année de baisse du nombre d'actes de piraterie, 802 personnes avaient été prises en otage et les pirates avaient attaqué ou tenté d'attaquer 439 navires, soit 142 de plus que cette année.

L'est et l'ouest de l'Afrique restent des régions très dangereuses pour les porte-conteneurs, les pétroliers et les vraquiers, avec 150 attaques sur l'année dont 49 au large de la Somalie.

La sécurité dans le golfe d'Aden, à l'est de l'Afrique et à proximité de la Somalie, a été renforcée par le développement des actions des marines étrangères et les interventions des sociétés de sécurité privées. 75 navires ont été attaqués dans cette zone, contre 237 en 2011 et seulement 14 bateaux ont été détournés, moitié moins que l'année précédente.

De l'autre côté du continent, dans le golfe de Guinée, les pirates s'en sont pris à 58 bateaux dont 10 détournements et 207 prises d'otages en 2012.

Le golfe d'Oman, le sud de la Mer Rouge, le golfe d'Aden et le détroit d'Ormuz restent les zones les plus risquées, tout comme le large de l'Indonésie qui détient le record de 81 attaques et tentatives d'attaques en 2012.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant