Nouvelle avancée en intelligence artificielle : une machine gagne une partie contre un maître du jeu de Go

le
0
Communiqué

PARIS, April 9 /PRNewswire/ -- Lors du tournoi de Go de Paris, organisé du 22 au 24 mars 2008 par la fédération française de Go (FFG), le moteur MoGo développé par l'INRIA, tournant sur un supercalculateur Bull NovaScale, a remporté une partie sur trois en 9x9 contre Catalin Taranu - 5ème DAN professionnel. Il s'agit de la première victoire homologuée, >, opposant une > à un maître du Go.

Plus complexe que le jeu d'échecs, plus de combinaisons que le nombre de particules de l'Univers

En 1997, un ordinateur battait, pour la première fois, Garry Kasparov, le champion du monde des échecs. Mais le jeu de Go restait encore un domaine réservé de l'homme. Plus complexe que les échecs avec plus de 10 puissance 600 possibilités de jeu, soit plus que le nombre de particules de l'Univers, le jeu de Go représente une remarquable école de stratégie. La performance officielle > par l'INRIA et Bull constitue donc une véritable prouesse.

La victoire a été remportée dans le cadre du >, lors d'une partie dite en 9x9 (9 lignes sur 9 colonnes). Si dans une configuration 19x19 avec 9 pierres de handicap, Catalin Taranu a vaincu la machine, le maître de Go l'a toutefois qualifiée de >, performance laissant augurer de formidables combats à venir entre l'homme et la machine.

> a précisé Olivier Teytaud, chercheur à l'INRIA, responsable de l'équipe MoGo.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant