Nouvelle avance du Nyse qui compte sur les banques centrales

le
0

(Actualisé avec des précisions, nouvelle citation, éléments obligataires et de change) * Le Dow a gagné 0,04%, le S&P-500 0,29%, le Nasdaq 0,89% * Soutien des banques centrales et des M&A * Des volumes faibles avant Thanksgiving par Ryan Vlastelica et Rodrigo Campos NEW YORK, 24 novembre (Reuters) - Wall Street a une nouvelle fois terminé en hausse la séance de lundi, stimulée par un afflux de nouvelles sur le front des fusions et acquisitions et par l'espoir que la Chine prenne de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire. Mais les reculs de certains poids lourds énergétiques de la cote, comme Exxon et Chevron, n'ont permis au Dow Jones que d'inscrire un gain minuscule, le S&P-500 et le Nasdaq Composite ayant enregistré des gains plus convaincants. Wall Street avait dégagé vendredi dernier une cinquième semaine dans le vert, dopée par les initiatives monétaires accommodantes en Chine et en Europe. La Banque populaire de Chine avait annoncé vendredi une réduction de 0,4 point à 5,6% de son principal taux directeur. ID:nL6N0TB2QL Des sources ont dit dimanche à Reuters que Pékin et la banque centrale étaient prêts à prendre de nouvelles initiatives pour éviter la déflation. ID:nL6N0TD0JA "Les répercussions chinoises et le fait que les Etats-Unis soient dans une bonne passe suffisent à donner une orientation haussière au marché, surtout sur le front des cycliques", commente Mike Gibbs (Raymond James). "On ne se contente pas d'une seule baisse des taux et puis on s'en va. Ca pourrait être la première d'une série; ce qu'il faut se demander c'est jusqu'où il faudra aller pour que ça marche", note Brian Battle (Performance Trust Capital Partners). "Il y aura une impulsion pour acheter en fin de trimestre et d'année", ajoute-t-il. L'indice Dow Jones .DJI a gagné 7,84 points (0,04%) à 17.817,90, un nouveau record. Le S&P-500 .SPX a pris 5,91 points (0,29%) à 2.069,41, nouveau record aussi. Le Nasdaq Composite .IXIC a gagné 41,92 points (0,89%) à 4.754,89. Le volume a été faible, de l'ordre de 5,6 milliards de titres échangés, en deçà de la moyenne de 6,4 milliards du mois, selon BATS Global Markets. Wall Street sera fermée jeudi pour Thanksgiving et ne sera ouverte qu'une demi-journée vendredi. Les cycliques, dont l'évolution dépend étroitement de la conjoncture économique, ont été à la pointe de la hausse. L'indice des valeurs de biens de consommation non essentiels .SPLRCD a gagné 0,97% et celui des financières .SPSY 0,6%. Les valeurs de l'informatique .SPLRCT ont gagné 0,7%. Rétrogradage en revanche des valeurs de l'énergie, dont l'indice .SPNY a cédé 0,73%, tandis que les cours du brut sont en recul avant la réunion de l'Opep qui se tient cette semaine. Chevron CVX.N a perdu 0,83% et Exxon Mobil XOM.N 1,13%. Recul aussi des valeurs des télécoms dont l'indice .SPLRCL a chuté de 1,41%. AT&T T.N a perdu 1,64% et Verizon VZ.N 1,4%, après que Citigroup eut ramené sa recommandation sur l'action à "neutre". Ces deux valeurs ont elles aussi contribué à fortement ralentir la hausse du Dow Jones. Sur le front des fusions et acquisitions, RenaissanceRe Holdings RNR.N a convenu de racheter Platinum Underwriters Holdings PTP.N pour 1,9 milliard de dollars. RenaissanceRe a laissé 2,66% et Platinum Underwriters a bondi de plus de 21%. Dans le secteur pharmaceutique, BioMarin Pharmaceuticals BMRN.O a annoncé l'achat du néerlandais Prosensa Holding RNA.O pour 840 millions de dollars. BioMarin a gagné 2,5% et Prosensa a flambé de 62,6%. Cimatron CIMT.O a bondi de plus de 42%, en raison de l'annonce de son rachat par 3D Systems DDD.N . Ce dernier a pris 6,7%. Sur le marché des changes, l'euro a progressé contre le dollar et le yen à la faveur de la solide statistique allemande du moral des entreprises, tel que mesuré par l'indice Ifo. ID:nL6N0TE1BI Il a également réagi aux propos tenus par Jens Weidmann, le président de la Bundesbank, qui a évoqué des "obstacles juridiques" pour la Banque centrale européenne (BCE) si elle se risquait à racheter des emprunts d'Etat. ID:nL6N0TE3HK L'indice du dollar, qui mesure la valeur du dollar face à un panie de six devises .DXY , a inscrit 88,440, son plus haut depuis juin 2010, avant de rétrograder à 88,113. Les Treasuries pour leur part ont terminé en hausse, en réaction à une solide adjudication de papier à deux ans. Mais un volume faible et un manque de données économiques susceptibles d'orienter le marché ont restreint les gains. Des achats de fin de mois soutiennent par ailleurs les cours. Le marché obligataire sera également fermé jeudi pour Thanksgiving. (Wilfrid Exbrayat pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant