Nouvelle aggravation du déficit budgétaire grec en novembre

le
5

ATHENES (Reuters) - Le déficit budgétaire de la Grèce s'est encore accru en novembre, la récession alimentée par les mesures d'austérité n'ayant pas permis au gouvernement de lever les sommes escomptées de nouvelles mesures fiscales, montrent des données publiées mardi.

Selon des chiffres du ministère des Finances, le déficit budgétaire a augmenté de 5,1% sur un an le mois dernier, à 20,52 milliards d'euros.

Cela veut dire que le gouvernement grec pourrait manquer son objectif 2012 d'un déficit budgétaire représentant 9,0% du produit intérieur brut (PIB), le contraignant ainsi à prendre des mesures d'austérité supplémentaires.

La Grèce a entamé lundi de nouvelles négociations avec la "troïka" pour définir les contours du prochain plan de sauvetage financier, qui devra être rapidement validé dans la perspective des élections anticipées.

L'économie grecque devrait se contracter de 5,5% en 2011, qui sera déjà sa quatrième année de suite de récession.

Selon un responsable gouvernemental parlant sous le sceau de l'anonymat, la Grèce se dirige vers un déficit budgétaire de 10% du PIB en 2012 si les tendances actuelles se poursuivent.

Le ministère des Finances estime que l'effet des nouvelles taxes décidées en septembre se fera sentir en décembre.

Harry Papachristou et Lefteris Papadimas, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1170792 le mardi 13 déc 2011 à 14:25

    Dehors les grecs ! Ou alors il faut qu'ils vendent tout, y compris le k.ul de leurs femmes ...!!!

  • AND.KOTE le mardi 13 déc 2011 à 14:03

    Les Grecs et leur gouvernement sont des filous.Depuis leur entrée spécieuse ils vivent aux crochets de l'Europe.Quant à faire ils ont raison.Regardez nos etrangers en Françe!!

  • M388874 le mardi 13 déc 2011 à 13:48

    Austérité = moins d’impôt dans les caisses ( tout le monde le sait )le seul moyen de réduire les déficits pas de salaire pour les bons à rien qui gouvernent!!!!!!!!!!!!!!!

  • dchatene le mardi 13 déc 2011 à 13:37

    ben voyons! avec 48 minitres à remunérer + leur secrétariat ....à mourir de rire si ce n'était encore la population grecque qui doive encore trinquer ..question subsidiaire : que font les "observateurs, conseillers, gendarmes " europeins délégués sur place ???????

  • M4154134 le mardi 13 déc 2011 à 13:33

    les grecs ne veulent toujours pas payer leurs impots...Dehors !