Nouvelle acquisition et CA en hausse pour Zodiac Aerospace

le
0

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Zodiac Aerospace a annoncé mardi une hausse de son chiffre d'affaires trimestriel, porté par ses systèmes aéronautiques et ses sièges d'avions, et dit avoir finalisé sa troisième acquisition de l'exercice en cours.

L'équipementier aéronautique a confirmé anticiper une poursuite de la croissance organique durant l'exercice, après un rythme de +7,5% sur les neuf premiers mois de son exercice 2013-2014 (novembre-mai).

Le groupe a également dit prévoir un rattrapage au second semestre de ses activités de sièges et de cuisines d'avions qui avaient pesé sur sa marge au premier semestre.

L'activité de cuisines d'avions (galleys) en Allemagne a pâti d'une grogne sociale pendant quelques mois, entraînant des perturbations dans les livraisons de Zodiac.

"On ne livre toujours pas aux dates contractuelles, mais à partir de juin, on a commencé à retrouver nos dates de livraisons promises et le quatrième trimestre sera donc un bon trimestre de rattrapage", a déclaré le président du directoire Olivier Zarrouati lors d'une conférence téléphonique.

Au troisième trimestre clos fin mai, Zodiac a réalisé un chiffre d'affaires de 1.046 millions d'euros, en hausse de 3,8%.

Zodiac a finalisé début juin l'acquisition de l'américain Greenpoint Technologies, spécialiste des aménagements de cabines pour jets basés sur les long-courriers 747-8 et le 787 de Boeing, confirmant une tendance à l'accroissement des tailles dans l'aviation d'affaires.

Avant cette acquisition de Greenpoint, au chiffre d'affaires annuel de 150 millions de dollars (110 millions d'euros), Zodiac avait finalisé fin février le rachat du californien PPP, spécialisé dans les systèmes d'oxygène pour avions, et en septembre 2013 celui de l'allemand TriaGnoSys (systèmes de divertissement à bord).

"BONNE MATURITÉ" DE LA PRODUCTION DU 787

Zodiac équipe notamment les long-courriers 787 de Boeing et A350 d'Airbus, les nouveaux avions régionaux du canadien Bombardier et du brésilien Embraer et le futur jet Falcon 5X de Dassault Aviation.

Olivier Zarrouati a dit constater une "bonne maturité" de la production du 787 auquel il fournit notamment des circuits électriques et des toboggans d'évacuation. Le 787 a subi en 2013 une immobilisation de plus de trois mois décidée par les autorités internationales du transport aérien à la suite de plusieurs cas de surchauffe de ses batteries.

Le patron de Zodiac s'est également félicité de l'annonce la semaine dernière par Airbus d'une augmentation des capacités de l'A319 de 180 à 189 sièges et de l'A321 de 220 à 240 sièges respectivement, estimant que cela confirmait la tendance à la densification des avions observée sur le marché.

Zodiac produit chaque année 150.000 sièges d'avions, pour la plupart dans ses usines américaines, 25.000 étant fabriqués à Issoudun (Indre). L'action Zodiac a clôturé en hausse de 1,39% à 26,22 euros avant ces chiffres, donnant une capitalisation de 7,56 milliards. Elle a gagné 1,83% depuis le début de l'année, après un bond de 54% en 2013.

(Edité par Matthias Blamont et Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant