Nouvelle accélération de Twitter dans la télévision en direct

le
0
Nouvelle accélération de Twitter dans la télévision en direct
Nouvelle accélération de Twitter dans la télévision en direct

Twitter a annoncé jeudi un partenariat de diffusion de programmes sportifs universitaires, nouveau signe des ambitions du réseau social américain dans la télévision en direct.Le réseau Pac-12 Networks, qui produit la retransmission de rencontres sportives pour douze universités majeures, va mettre certains de ses contenus à disposition de Twitter.Aux Etats-Unis, le sport universitaire réalise régulièrement des audiences supérieures à celles du sport professionnel.Les deux sports les plus suivis, football américain et basket, qui font l'objet de contrats de diffusion de plusieurs milliards de dollars par an, ne seront pas diffusés sur Twitter.Au total, sur la saison 2016-17, au moins 150 rencontres de football, volley, gymnastique, baseball, hockey sur glace, athlétisme, natation ou tennis seront diffusées, selon le communiqué conjoint publié jeudi.Cette annonce intervient après celle, lundi, d'un accord avec la grande chaîne nationale gratuite CBS, qui va permettre à Twitter de diffuser en direct sa couverture des conventions républicaine et démocrate pour la présidentielle américaine.Mardi, le réseau social a également dévoilé un partenariat avec Bloomberg TV qui va voir trois émissions quotidiennes de la chaîne relayées en direct sur Twitter.Début avril, le réseau social avait annoncé qu'il diffuserait dix matches de la ligue professionnelle de football NFL lors de la saison 2016-17.Lors du récent tournoi de tennis de Wimbledon, Twitter a également créé un compte spécial, en partenariat avec la chaîne ESPN, qui détient les droits de diffusion aux Etats-Unis.Le compte n'a pas diffusé de match en direct mais des extraits en différé, des interviews de joueurs et des plateaux d'analyses des résultats du tournoi.Ce coup d'accélérateur dans la vidéo en direct, nouvel eldorado des réseaux sociaux, doit permettre à Twitter de faire décoller le nombre de ses utilisateurs actifs, qui stagne actuellement.Lors des trois ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant