Nouvel incident sur le site nucléaire du Tricastin : trop c'est trop !

le
0
Nouvel incident sur le site nucléaire du Tricastin : trop c'est trop !
Nouvel incident sur le site nucléaire du Tricastin : trop c'est trop !

Un nouvel incident vient de se produire ce jeudi soir à la centrale nucléaire du Tricastin, l'une des plus vieille centrale nucléaire du pays dont les réacteurs - mis en service dans les années 1980/81 - ont dépassé leur âge limite de 30 ans. C'est le 1000ème incident/accident qui survient sur le site nucléaro-chimique civil et militaire du Tricastin depuis sa création. Le Collectif antinucléaire de Vaucluse demande ainsi aujourd'hui sa fermeture immédiate et définitive.

Jeudi 28 février à 20h. un nouvel incident - une explosion précédée d'un immense flash bleu - a ébranlé la quiétude relative des habitants des environs de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme). Cette fois-ci c'est le premier pylône en sortie du transformateur du réacteur nucléaire N°1 qui en serait la cause suite à un court-circuit sur la ligne de 250 000 volts. Le réacteur N°1 s'est mis automatiquement à l'arrêt sans qu'on sache précisément les origines et les conséquences de cette incident.

Comme d'habitude " rien de grave, aucun danger " selon l'exploitant nucléaire. Pourtant il s'agit du millième incident/accident sur le site du Tricastin depuis sa création. Pourtant l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) ne cesse de pointer du doigt l'un des plus vieux site nucléaire du pays et sa catastrophique gestion.

Pourtant l'Autorité de Sûreté Nucléaire de donner son feu vert à la prolongation pour 10 ans de l'exploitation des réacteurs nucléaires périmés

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant