Nouvel échec pour la cotation du marché du porc breton

le
1
NOUVEL ÉCHEC POUR LA COTATION DU MARCHÉ DU PORC BRETON
NOUVEL ÉCHEC POUR LA COTATION DU MARCHÉ DU PORC BRETON

PARIS/AVIGNON, Vaucluse (Reuters) - Une nouvelle tentative de cotation sur le marché de Plérin (Côtes-d'Armor), qui fixe le prix de référence du porc français, a échoué vendredi, a-t-on appris auprès de responsables sur place.

Les séances ordinaires de cotation prévues lundi et jeudi avaient déjà été annulées cette semaine en raison de l'absence des deux principaux industriels du secteur malgré les appels à la responsabilité du gouvernement.

Les groupes Cooperl et Bigard/Socopa jugent intenable, face à la concurrence étrangère, le cours de 1,40 euro le kilo fixé en juin par un accord entre industriels, grande distribution et syndicats agricoles.

En déplacement à Avignon, le Premier ministre Manuel Valls à opposé vendredi une fin de non recevoir aux éleveurs de porcs, qui demandaient à être reçus à Matignon.

Il a estimé qu'un tel rendez-vous ne pourrait, à lui seul, régler cette crise tout en saluant l'action du ministre de l'Agriculture, Stéphane le Foll, dans ce dossier.

"Le gouvernement, c'est une équipe. Quand on a un bon ministre de l'Agriculture, c'est avec lui qu'on discute", a-t-il déclaré à la presse, en marge de la visite d'une usine.

"Nous sommes à l'écoute, dans le dialogue, parce que nous savons le désarroi de ces éleveurs", a poursuivi Manuel Valls.

"La porte du ministre de l'Agriculture est en permanence ouverte, la mienne aussi, mais il n'y a pas de solution magique, un rendez-vous qui pourrait régler les problèmes. C'est toute une série de mesures prises avec sérieux, avec responsabilité qui permettront de sortir de cette crise."

(Gus Trompiz, Jean-François Rosnoblet et Elizabeth Pineau, édité par Yann Leguernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gracques le vendredi 14 aout 2015 à 13:26

    La solution ? Le TAFTA ! Non?